On pourrait dire que, dès sa fondation, l’église Saint-Georges a reposé sur un travail interconfessionnel.

On pourrait dire que, dès sa fondation, l’église Saint-Georges a reposé sur un travail interconfessionnel. Bien que le cimetière ait été fermé pendant plusieurs années au moment de la construction de l’église Saint-Georges et qu’il n’ait ouvert qu’en 1870, l’église « a été construite sur le site du premier cimetière juif de Montréal, actif de 1775 à 1854 ». (tel que décrit sur un panneau placé du côté de la rue Peel adjacent au jardin, généreusement donné par la Fondation Drummond, à la mémoire de Guy M. Drummond, Q.C 1915-1987)

En décembre 2016, les membres de la corporation Saint-Georges ont tenu une rencontre à l’église avec PEACE Initiatives Canada afin d’imaginer comment des communautés de confessions différentes pourraient travailler ensemble pour transformer le milieu communautaire. Le 29 janvier 2017, une nouvelle rencontre a eu lieu au Centre communautaire Imani (le local de PEACE Initiatives Canada) pour poursuivre nos discussions et planifier un projet visant à fournir nourriture et compassion aux personnes sans domicile fixe et aux pauvres dans les rues de Montréal. Peu de temps après cette réunion, la nouvelle de la fusillade horrible qui avait eu lieu à la grande mosquée de Québec nous est parvenue. Par-delà des larmes suscitées par cette tragédie, nous nous sommes engagés à poursuivre notre partenariat interconfessionnel afin de montrer au monde que la violence et l’intolérance n’ébranleraient pas notre détermination à communiquer, par l’action, l’une des croyances partagées par nos religions respectives : que les quelques divergences qui nous séparent sont insignifiantes si on les compare à l’immensité de ce que nous partageons dans notre humanité commune en tant que croyants. Ce fut la naissance de Civitasx au printemps 2017.

Civitas est un mot latin signifiant « une communauté avec un objectif commun ». L’exposant « X » réfère au pouvoir exponentiel inconnu d’une telle communauté lorsqu’elle est réunie autour d’une vision partagée et d’une mission commune.

Actuellement, Civitasx a un projet central, Repas dans la rue.