Le centre d’assistance

Il est appelé affectueusement « le centre » parce qu’il est au cœur de nos activités.

Ce qui a commencé en 2015 par un repas de Noël ponctuel accueillant trente-cinq invités est maintenant devenu un centre ouvert sept jours par semaine, de 9 heures à 15 heures, servant des déjeuners et des dîners quotidiens de même que deux repas communautaires à plus de 500 personnes chaque semaine. De plus, notre projet Repas dans la rue apporte 150 repas directement aux personnes sans domicile fixe et aux pauvres dans cinq corridors de métro du cœur du centre-ville de Montréal.

Lors de notre premier événement, les repas étaient préparés par une seule famille. Maintenant, nous disposons d’un noyau de cinquante-cinq bénévoles ne provenant pas uniquement de notre propre communauté, mais également de plus de six autres groupes confessionnels — y compris des personnes de confessions musulmane et juive — et de plus de quinze organisations communautaires — par exemple le programme des travaux compensatoires du YMCA — de même que de nombreux fournisseurs de nourriture et d’approvisionnement dans notre voisinage immédiat.

Au total, un groupe diversifié, formé de plus de vingt-cinq organisations communautaires différentes, travaille dans l’harmonie à nourrir, soutenir et fournir des références et des ressources aux personnes sans domicile fixe et aux pauvres dans notre quartier et ailleurs. Non seulement la croissance et la diversité ont marqué nos partenaires et nos bénévoles mais, ce qui est encore plus important, elles ont des retombées sur la nature des invités que nous cherchons à servir.

Au départ, nos invités étaient des hommes sans domicile fixe, francophones et d’âge moyen. Maintenant que notre programme connaît une telle expansion et que nous offrons des ressources telles que des téléphones, des ordinateurs, l’accès à l’internet sans fil et une clinique d’aide juridique, les personnes qui ont recours à notre programme viennent pour diverses raisons et sont issues de différents horizons.

Nous répondons maintenant aux besoins d’autant de femmes que d’hommes. De plus, la composition ethnique et linguistique de nos convives regroupe aujourd’hui onze langues, quarante cultures diverses et plusieurs appartenances ethniques différentes. Nous servons actuellement un éventail de personnes dont l’âge varie de 16 ans à 88 ans. Cette mosaïque a enrichi notre programme, les invités eux-mêmes étant alimentés par la diversité de la présence des uns et des autres.

Dernièrement, le programme a évolué grâce aux relations avec d’autres fournisseurs de services. À la faveur de notre dialogue régulier avec des groupes tels que le YMCA, la Mission communautaire Mile-End, la Mission Saint-Michael (l’église au toit rouge), le centre La Porte ouverte et la Wolf Pack Street Patrol, nous collaborons pour assurer que nous fournissons une base solide aux services directs qui sont nécessaires dans chaque quartier, tout en ne faisant pas double emploi concernant des services mieux assumés par d’autres organismes. Nous travaillons également avec le centre de jour Saint-James à l’élaboration d’une application internet de services sociaux en temps réel pour les clients des centres d’accueil qui fournira une information fiable en temps réel de même que des liens vers des ressources.